REPERAGE AMIANTE AVANT TRAVAUX/DEMOLITION :
TOUT SAVOIR SUR LES MESURES
A PRENDRE ET LES RISQUES.

Le Repérage Amiante Avant Travaux ou Avant Démolition est obligatoire pour tous les immeubles bâtis dont le permis de construire a été délivré avant le 1er Juillet 1997.

 
DEMANDEZ VOTRE DIAGNOSTIC
Repérage amiante avant travaux/démolition
3714

UN RESEAU D’EXPERTS AU SERVICE

DES PARTICULIERS, DES PROFESSIONNELS ET

DES COLLECTIVITES

 
Pourquoi faire le Repérage Amiante Avant Travaux ou Avant Démolition ?

Le Repérage Amiante Avant Travaux ou Avant Démolition permet d’identifier les matériaux et produits de l’immeuble bâti contenant de l’amiante.
Ce diagnostic est réalisé par tous particuliers (propriétaire bailleur, copropriétaire) ou professionnels (entreprises, syndic de copropriété) souhaitant réaliser des travaux ou une démolition.
Dès qu’un substrat (plâtre, ciment, enduit,…) ou autre composant de la construction d’un immeuble bâti est impacté par les travaux, ce diagnostic est obligatoire.

Qui peut faire le Repérage Amiante Avant Travaux ou Avant Démolition ?

Selon l’arrêté du 14 décembre 2010, seuls les professionnels certifiés par le Cofrac (Comité Français d’Accréditation) sont habilités à réaliser le diagnostic amiante.

Comment est réalisé le Repérage Amiante Avant Travaux ou Avant Démolition ?

Une méthode de repérage transparente

Toutes les zones de l’immeuble seront recensées et visitées. Pour les constats avant vente et DTA, le repérage se rapportera à toutes les composantes accessibles et visibles par l’occupant et aucun sondage destructif ne sera effectué. Ils se portent ainsi sur les faux plafonds, les calorifugeages, les flocages, les dalles de sol, les enduits, les matériaux en fibre de ciment…

S’il y a présence de matériaux susceptibles de contenir de l’amiante, on aura recours à des prélèvements qui seront analysés en laboratoire.

Que faire si de l’amiante est détectée ?

  • Sur une périodicité de 3 ans : une évaluation de l’état de conservation des matériaux contenant de l’amiante est obligatoire.
  • Dans les 3 mois (selon les matériaux impactés et la situation) : une analyse des risques approfondie et des mesures d’empoussièrement est obligatoire.
  • Dès la réception du rapport (si nécessaire) : des actions correctives, pouvant aller jusqu’aux travaux de confinement ou de retrait, peuvent être obligatoires.

DEMANDE DE DIAGNOSTIC EN LIGNE

separateur

Vous souhaitez un diagnostic sur :